Formation pousée à Bruxelles pendant 4 jours: CISCO – Configuration avancée des routeurs

FAITES UNE DEMANDE DE DEVIS GRATUITEMENT EN REMPLISSANT NOTRE FORMULAIRE EN LIGNE

OBJECTIF DU COURS

Après avoir resitué le contexte du routage, les notions de route, de métrique, de distance administrative, la formation inventorie les solutions possibles puis débute par la mise en œuvre du routage statiqueRIP (Routing Information Protocol) est le premier protocole de routage dynamique étudié même s’il s’agit avant tout de justifier la migration vers des protocoles de routage plus sophistiqués. Les problèmes d’adressage sont également approfondis, la formation montre comment Internet a dû se résoudre à abandonner les classes d’adresses au profit deCIDR (Classless Interdomain Routing).
Le stagiaire est initié à l’usage des masques de longueur variable VLSM (Variable Length Subnet Mask) tant pour diviser que pour agréger des réseaux. Puis la formation dédie deux grandes parties à la mise en œuvre des deux protocoles phares en matière de routage que sont EIGRP(Enhanced Interior Gateway Routing Protocol), protocole propriété de CISCO et OSPF (Open Shortest Path First), le protocole recommandé par l’IETF. L’articulation avec les procédés de commutation en couche 2 n’est pas oubliée, c’est ainsi que le mode de commutation CEF (Cisco Express Forwarding) et sa mise en œuvre sur les routeurs sont détaillés.

professional-training-photoshop-brussels

professional-training-photoshop-brussels

PUBLIC CONCERNÉ

techniciens, ingénieurs, concernés par l’administration des protocoles de routage sur des réseaux informatiques mettant en œuvre des routeurs CISCO.

NIVEAU REQUIS

Avoir suivi la formation « Cisco – Installer et configurer un routeur »


PROGRAMME


Le routage statique

1. Rappels, routage statique ou dynamique 1.1 Notion de route 1.2 Routage statique. 1.3 Routage dynamique1.4 La table de routage 1.5 Les protocoles de routage 1.5.1 Notion de système autonome 1.5.2 Protocoles de routage internes, externes1.6 Ce qui caractérise une route1.6.1 Métrique associée à une route 1.6.2 La distance administrative

2. Réseaux directement connectés.

3. Routes statiques 3.1 Route statique vers l’adresse du saut suivant3.1.1 La commande ping étendue 3.2 Route statique vers une interface de sortie

4. Résolution d’une route, la recherche récursive

5. Établissement d’une route statique flottante

6. Routes résumées

7. Routes par défaut .7.1 Route par défaut statique 7.2 La commande ip default-gateway 7.3 La commande ip default-network 7.4 Influence du routage sans classe sur la route par défaut

8. Partage de charge en routage statique 8.1 Qu’est-ce que le partage de charge ? 8.1.1 Partage de charge par destination et « Fast Switching »8.1.2 Partage de charge par paquet et « Process Switching » 8.2 Partage de charge à coût égal8.3 Partage de charge à coût inégal

9. Synthèse

10. TP : Mise en oeuvre d’un routage statique. 10.1 Tâche 1 : Conception du plan d’adressage 10.2 Tâche 2 : Réalisation de la topologie sous GNS3 10.3 Tâche 3 : Configuration minimale des routeurs10.4 Tâche 4 : Gestion des connexions Telnet 10.5 Tâche 5 : Mise en oeuvre de la commande debug ip routing 10.6 Tests de connectivité entre équipements adjacents 10.7 Tests de connectivité entre équipements non adjacents 10.8 Introduction de routes statiques . 10.8.1 Routes statiques avec adresse de saut suivant 10.8.2 Route statique avec interface de sortie

Protocole de routage type DV RIPv1

1. Les protocoles de routage type vecteur de distance 1.1 Caractéristiques génériques 1.2 Le routage par la rumeur1.2.1 Et quand la rumeur se tait ?. 1.3 Prévention des boucles de routage1.3.1 Partage de l’horizon (Split Horizon) 1.3.2 Partage de l’horizon avec empoisonnement 1.3.3 Le comptage à l’infini. 1.3.4 Mises à jour déclenchées 1.3.5 Refus de mises à jour (HolddownTimer) 1.4 Collisions de mises à jour

2. RIP 2.1 Le protocole, messages échangés 2.1.1 Les temporisateurs de RIP 2.1.2 Format des messages 2.1.3 Format des requêtes 2.1.4 Comportement avec classe (classfull)2.1.5 Résumé automatique de routes 2.1.6 Sous-réseaux non contigus 2.2 Configuration de base 2.2.1 Activation du protocole 2.2.2 Commande passive interface2.3 Configuration avancée 2.3.1 Mise à jour unicast2.3.2 Manipulation de la métrique de RIP2.3.3 Propagation de la route par défaut 2.4 Contrôle et dépannage 2.5 Résumé 2.5.1 Les caractéristiques à retenir2.5.2 Les commandes à retenir 2.6 Atelier : Mise en oeuvre d’une configuration RIP

Abandon des classes d’adresses

1. Adressage avec classe, rappel 1.1 Adresses de classe A 1.2 Adresses de classe B. 1.3 Adresses de classe C 1.4 Adresses de classe D et E. 1.5 Calculer une classe d’adresses 1.6 Classes d’adresses et RFC

2. Structuration par sous-réseaux 2.1 Découper une adresse de classe C 2.1.1 La commande ip subnet-zero 2.1.2 Le « sub-netting » mental 2.2 Découper une adresse de classe B

3. L’adressage sans classe 3.1 Masque de longueur variable VLSM 3.2 CIDR (Classless InterDomain Routing)

4. Routage avec ou sans classe 4.1 Routage avec classe 4.1.1 Informations échangées4.1.2 Comportement de l’algorithme de routage4.2 Routage sans classe 4.2.1 Informations échangées 4.2.2 Comportement de l’algorithme de routage

Protocoles de routage type DV RIPv2

1. Limitations de RIPv1

2. RIPv2 2.1 Le protocole 2.1.1 Comparaison des messages de RIPv2 et RIPv1 2.1.2 Compatibilité avec RIPv12.1.3 Authentification2.2 Configuration de base 2.2.1 Activation du protocole 2.2.2 Commande passive-interface 2.3 Configuration avancée 2.3.1 Réseaux discontigus

2.3.2 Activation de l’authentification 2.3.3 Réglage de la compatibilité. 2.4 Résumé 2.4.1 Les caractéristiques à retenir2.4.2 Les commandes importantes 2.5 TP : Mise en oeuvre d’une configuration RIPv2

Protocole de routage propriétaire EIGRP

1. Contexte1.1 Les objectifs de CISCO 1.2 Caractéristiques clés

2. Détail du protocole 2.1 Architecture 2.2 Notion de successeur faisable 2.3 Le protocole de transport RTP2.4 Entretien des relations de voisinage2.5 La métrique d’EIGRP 2.6 Construction de la table topologique2.7 Espacement des mises à jour 2.8 Algorithme DUAL2.8.1 Le successeur, Notion de distance de faisabilité 2.8.2 Condition de faisabilité et successeurs potentiels 2.8.3 DUAL, synthèse partielle 2.8.4 Notion de calcul diffusé2.8.5 L’automate à états finis de DUAL2.9 Format des paquets EIGRP 2.9.1 TLVs généraux 2.9.2 TLVs IP 2.10 Agrégation de routes 2.10.1 Agrégation automatique de routes 2.10.2 Agrégation manuelle de routes2.10.3 Route par défaut 2.11 Partage de charge 2.11.1 EIGRP et le partage de charge à coût égal2.11.2 EIGRP et le partage de charge à coût inégal 2.11.3 Synthèse Partage de charge

3. Configuration EIGRP 3.1 Configuration de base 3.1.1 Choix du système autonome et identificateur de processus 3.1.2 Participation des interfaces, le masque générique 3.2 Atelier : Mise en oeuvre d’une configuration EIGRP3.2.1 Tâche 1 : Réalisation de la topologie sous GNS3 3.2.2 Tâche 2 : Activer les interfaces dont l’interface de loopback 3.2.3 Tâche 3 : Activer le processus EIGRP 3.2.4 Tâche 4 : Agir sur la bande passante des liens série 3.2.5 Tâche 5 : Observer la base de données topologique d’EIGRP3.2.6 Tâche 6 : Bonus _ Activation du relais DHCP 3.3 Configuration avancée 3.3.1 Authentification3.3.2 Routeur EIGRP de bout3.3.3 Routes SIA3.4 Atelier : Mise en oeuvre d’une configuration EIGRP avancée 3.4.1 Tâche 1 : Modifier le plan d’adressage 3.4.2 Tâche 2 : Modifier le processus de routage EIGRP3.4.3 Tâche 3 : Ajouter un processus de routage RIP3.4.4 Tâche 4 : Configurer la redistribution de routes RI vers EIGRP

4. Résumé 4.1 Les caractéristiques à retenir 4.2 Les commandes à retenir4.2.1 Commandes de configuration4.2.2 Commandes de supervision

Protocole de routage type états de liens OSPF

1. Aperçu du protocole1.1 Principes généraux1.2 Terminologie1.3 Algorithme Dijkstra du plus court chemin 1.4 L’interface OSPF 1.4.1 Structure des données de l’interface 1.4.2 Automate d’états d’interface1.4.3 Représentation des réseaux LAN et NBMA 1.4.4 Mécanisme d’élection d’un routeur désigné et d’un routeur désigné de secours1.5 Voisinage et proximité 1.5.1 Vivons en bon voisinage1.5.2 Le protocole Hello1.5.3 Base de données de voisinage 1.5.4 États de la relation de voisinage 1.5.5 Construction d’une relation de voisinage1.5.6 Maintenance 1.6 Partage de l’AS en aires 1.6.1 Notion d’aire 1.6.2 Classifions les routeurs1.6.3 Continuité de service 1.7 Processus d’inondation 1.7.1 Concepts généraux1.7.2 Inondation sur un réseau à diffusion 1.7.3 Les acquittements 1.7.4 Inondation sur un réseau en mode NBMA 1.7.5 Choix de l’instance convenable1.8 La base de données d’états de liens ou LSD 1.8.1 Rafraîchissement des LSAs 1.8.2 Les différents types de LSA 1.9 Remplissage de la table de routage 1.9.1 Classification des destinations 1.9.2 Classification des routes1.9.3 À la recherche de la meilleure route 1.9.4 Partage de charge (Load balancing). 1.10 Format des messages OSPF 1.10.1 L’en-tête OSPF 1.10.2 Le message Hello 1.10.3 Le paquet DBD 1.10.4 Le paquet Demande d’état de lien1.10.5 Le paquet Mise à jour d’état de lien 1.10.6 Le paquet d’acquittement d’état de lien1.10.7 Format des LSAs

2. Configuration OSPF 2.1 Configuration de base 2.1.1 Identifiant du routeur 2.1.2 Création du processus OSPF2.1.3 La commande network. 2.1.4 Contrôle et dépannage 2.2 Configuration avancée 2.2.1 Modification de la bande passante d’un lien 2.2.2 Trucage des élections 2.2.3 Agrégation de routes 2.2.4 Aire stub 2.2.5 Aire « totally-stubby »

FAITES UNE DEMANDE DE DEVIS GRATUITEMENT EN REMPLISSANT NOTRE FORMULAIRE EN LIGNE

Nous avons des centres de formations à :

Bruxelles
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 BruxellesTel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: www.jlgestion.be
Lille
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille CedexTel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: www.jlgestion.fr
AmsterdamJL GESTION SA
Keizersgracht 62-64
1015 CS AmsterdamTel : +31 20 520 68 77
Fax : +31 20 520 75 10
GSM: +32 485 21 27 22
Email : lia@jlgestion.be
Site: www.jlgestion.nl
AntwerpenNoorderlaan 147/8
2030 AntwerpenTel: +32 2 412 04 10
Fax: +32 2 412 04 19
Gsm: +32 485 21 27 22
Email : lia@jlgestion.be
Site: www.jlgestion.be
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s